RETOUR.png

 L’humain voit de plus en plus le monde à travers des écrans, la technologie évolue vite et sans cesse il faut se mettre à jour. Combien de rencontres ai-je ratées alors que j’avais les yeux rivés sur mon téléphone ? Combien de sourires non échangés, de regards non croisés, peut-être même d’amours passés sous le nez? Cette sculpture est dénonciatrice non pas de la technologie et de la machine en soi mais plutôt de l’utilisation abusive que l’homme en fait. Les déchets électroniques s’empilent bien souvent loin de notre vue et c’est pourquoi ils sont constitutifs de l’œuvre à travers un personnage complètement connecté… ou déconnecté ? Il faut savoir se débrancher et s’ouvrir à nouveau au Monde. Le spectateur en voyant son visage multiplié dans l’œuvre en prendra-t-il conscience?

Paul Couturier / Biiom - biiom@outlook.com